montage accueil blog

montage accueil blog

jeudi 5 janvier 2017

J'aime la galette, savez-vous comment ?....

 ...♫ Quand elle est bien faite♬, avec du beurre dedans..♬.  La chanson est connue, mais pour ce qui est du beurre, maintenant j'évite ou bien je mets du beurre clarifié ou de la margarine... J'ai donc adapté une recette de Broyé du Poitou qui sera parfaite en galette des rois.

galette au beurre ou broyé du Poitou

Pour 8 personnes


Cuisson : 25 min
  • 250 g de beurre salé (ou de beurre clarifié ou margarine salée)
  • 2 œufs
  • 250 g de sucre
  • eau-de-vie (facultatif)
  • 500 g de farine (blé ou un mélange 50%farine de riz 50% maïzena +2 c. à c. gomme de guar)
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 fève

Sortir le beurre du réfrigérateur et le découper en petits dés au moins 30 minutes avant de réaliser la recette, afin qu'il soit à température ambiante. Cette étape n'est pas nécessaire si vous utilisez de la margarine car sa texture reste molle.
Dans un saladier, mélangez les œufs avec le sucre. Ajoutez les dés de beurre ou de margarine et l'eau de vie. Malaxez bien le tout puis incorporez la farine jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Rassemblez la pâte en boule et laissez-la reposer 30 min minimum au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 180°C (th. 6).
Étendez la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie afin d'obtenir une abaisse de 8 mm d'épaisseur.
Beurrez une plaque de cuisson puis déposez-y délicatement la pâte. A cette étape, pour une galette des rois, n'oubliez pas d'y enfoncer une fève. Dorez au jaune d’œuf battu à l'aide d'un pinceau puis décorez la surface avec les dents d'une fourchette. 
Glissez la plaque dans le four et laissez cuire 25 minutes.

Suggestions : ce gâteau peut s'accompagner  d'une bonne compote de pommes.

Cette recette a été adaptée de celle des Cercles culinaires de France publiée le 17/09/16 dans le quotidien Ouest France.

samedi 31 décembre 2016

Des idées gourmandes pour finir l'année en beauté...

A Noël, dans ma famille nous dégustons traditionnellement des huitres. C'est simple, c'est bon et c'est de saison. Seulement, voila, y'en a toujours qui n'en mangent pas, je ne citerai pas de noms...Donc, pour eux, tous les ans, je me creuse la tête pour leur faire une petite entrée qui change de l'ordinaire.
Cette année, ils se sont régalés avec des petites tatins à l'échalote fondantes à souhait. Il y avait aussi une terrine de foies de volaille qui a été bien appréciée. Je vous donne donc les deux recettes qui sont toutes les deux très simples à réaliser.



Petites tatins à l'échalote

Préparation  : 15 min

Cuisson : 45 min



Pour 4 personnes





  • 1 pâte feuilletée
  • 28 à 30 échalotes pour 4 tatins
  • 4 c. à s. de sucre brun
  • 4 à 6 c. à café de beurre
  • 4 tranches de fromage de chèvre
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • huile de noix
  • vinaigre balsamique
  • poivre


Pelez les échalotes. Coupez dans la pâte feuilletée quatre ronds un peu plus larges que vos ramequins individuels.  Dans les ramequins, étalez du beurre et du sucre brun. Posez les échalotes debout dans les ramequins en les serrant bien. Déposez ensuite sur chaque ramequin un rond de pâte feuilletée en veillant à glisser les bords à l'intérieur. Passez au four chaud 45 min environ à 200 °C. Faites revenir les tranches de chèvre dans une poêle et déposez sur les tartes tatins. Décorez avec un filet de vinaigre balsamique.

Servez tiède avec une salade verte.

Accompagnez d'un côteau-du-Languedoc blanc rafraîchi.



Cette recette est parue dans la revue l'Amie des jardins et de la maison-octobre 2009




Terrine de foies de volaille



























Cuisson 40 minutes
Pour 8 personnes

  • 250 g de foies de volaille bio
  • 2 oeufs entiers
  • 20 cl de crème fraîche ou de crème de sojà
  • 2 c. à s. de farine (blé ou riz)
  • 3 gousses d'ail
  • 1 petit bouquet de persil
  • 2 échalotes moyennes
  • Sel, poivre, muscade


Epluchez l'ail et les échalotes. Ciselez le persil.
Mixez les foies avec l'ail écrasée, les échalotes, le persil.
Versez le tout dans un saladier puis incorporez au fouet la farine, les oeufs, la crème et les condiments.
Mettez la préparation dans une terrine que vous mettez au four 150 °C pour 40 minutes environ.
Vous pouvez servir cette terrine nature avec de petits toasts ou avec un coulis de tomates.

vendredi 30 décembre 2016

Tiens, voila du boudin...

En cette période de boudin blanc, je vous propose du boudin noir, du bon, du vrai...du bio. Bien qu'il soit délicieux avec des pommes, j'ai innové en le préparant avec une purée de panais à la façon d'un hachis parmentier. J'ai trouvé que c'était pas mal du tout...Une salade d'endives agrémentée de pomme tranchée a complété de manière plaisante mon plat. Finalement, y'avait d'la pomme !

boudin au panais façon hachis parmentier

Pour 4 personnes

  • 4 boudins noirs
  • 800 g de panais
  • 1 oignon
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 50 g de beurre ou de margarine
  • une pincée (ou +) de piment de Cayenne
  • sel et poivre du moulin

Épluchez et lavez les panais. Découpez-les en cubes et faites-les cuire dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 10 à 15 minutes. Il doit être tendre.
Pelez l'oignon et hachez-le. Faites-le revenir dans l'huile d'olive. Quant il devient translucide, ajoutez les boudins auxquels vous aurez enlevé la peau. Faites revenir quelques minutes le boudin et l'oignon. Ajoutez le piment de Cayenne et remuez bien jusqu'à ce que le boudin soit cuit. Vérifiez l'assaisonnement, salez, poivrez si nécessaire.
Mettez le four à préchauffer sur 180°C
Égouttez le panais, conservez le bouillon. Réduisez le panais en purée avec un moulin à légumes. Ajoutez un peu de bouillon pour obtenir une consistance moins sèche. Ajoutez le beurre, salez, poivrez et mélangez bien. 
Dans un plat à gratin, étalez une couche de purée de panais, puis recouvrez d'une couche de préparation au boudin. Terminez par une couche de purée. Striez le dessus à l'aide d'une fourchette.
Enfournez pour 15 minutes, le temps de réchauffer le plat. Vous pouvez le passer légèrement sous le grill pour lui donner une belle couleur dorée.
Servez sans attendre.

samedi 17 décembre 2016

Le cabillaud, un poisson qui se mange à toutes les sauces !

Mercredi, c'était cabillaud à l'aïoli. Typiquement méridionale, l'aïoli est une sauce composée en principe uniquement d'huile d'olive et d'ail. Ces ingrédients traditionnels étant difficiles à émulsionner à eux seuls, une mayonnaise aillée est une bonne alternative. Ce plat peut se manger tiède ou froid à votre convenance.

cabillaud à l'aïoli




 Pour 6 personnes 
  • 1 kg de pommes de terre à chair ferme
  • 4 dos de cabillaud ( 780 g de poisson)
  • 50 cl de lait 
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • sel
Aïoli
  • 1 gousse d'ail
  • 1 œuf
  • 1 c. à c. de moutarde
  • 15 cl d'huile d'olive
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • sel et poivre du moulin

Pour l'aïoli :
Pelez, dégermez la gousse d'ail et écrasez-la. Clarifiez l'œuf. Dans un bol, déposez l'ail, la moutarde et le jaune d'œuf. Assaisonnez, versez petit à petit l'huile à la manière d'une mayonnaise sans cesser de fouetter. Incorporez le jus de citron. Réservez au frais.

Lavez les pommes de terre, cuisez-les à l'eau bouillante salée au gros sel jusqu'à ce qu'elles soient cuites. Pelez-les et réservez-les.

Dans une casserole, faites chauffer le lait, déposez-y le thym et le laurier. Hors du feu, laissez infuser 15 minutes à couvert; Réchauffez le lait, y pocher le cabillaud 8 à 10 minutes à frémissement. Égouttez-le sur du papier absorbant. Effeuillez-le.


Servez le cabillaud entouré de  pommes de terre et accompagné d'aïoli.


 Une recette des Cercles Culinaires de France.


mercredi 7 décembre 2016

Pour les becs sucrés...

Le sirop d'érable rapporté du Québec par notre amie Myriam m'a donné la nostalgie de la délicieuse recette de tarte au sirop d'érable de Mimie, une ancienne collègue à moi. Je ne faisais plus cette recette qui comprend un fond de pâte brisée, une garniture au sirop d'érable et aux noix et un couvercle en pâte feuilletée. 
Poussée par ma gourmandise, j'ai donc décidé d'adapter la recette pour les sans gluten que nous sommes. La pâte brisée s'est transformée en une pâte légèrement sucrée à base de farine de riz, de farine de pois chiche et de polenta, la garniture est fidèle à l'originale et le couvercle en pâte feuilletée à été complètement supprimé. 
Une gourmandise à refaire sans hésitation !

Tarte au sirop d'érable

Pour 6 personnes

Un fond de pâte brisée 
ou 
pour les sans gluten, un fond réalisé comme suit :
  • 75 g de farine de riz
  • 50 g de farine de pois chiche
  • 75 g de polenta
  • 1 c. à c. de gomme de guar
  • 1 c. à c. de bicarbonate alimentaire
  • 125 g de beurre ou 50 g d'huile d'olive
  • 2 c. à s. de sucre
  • 1 œuf battu
Garniture
  • 240 ml de sirop d'érable
  • 120 ml d'eau
  • 3 c. à s. de maïzena
  • 2 c. à s. d'eau froide
  • 70 g de beurre ou de margarine
  • 70 g de noix hachées + quelques cerneaux pour la décoration

Réalisation de la pâte sans gluten
Mixez les farines, la polenta, la gomme de guar, le bicarbonate, le sucre et le beurre ou l'huile jusqu'à obtention d'une chapelure fine. Ajoutez l’œuf et suffisamment d'eau froide pour obtenir une pâte que vous travaillez quelques minutes. Si elle est trop collante, ajoutez un peu de farine de riz. Vous devez obtenir une pâte souple. Mettez la pâte en boule, couvrez-la d'un film alimentaire et laissez-la reposer au réfrigérateur pendant une heure.

Chauffez le four à 200°

Réalisation de la garniture
Mettez le sirop d'érable et l'eau dans une casserole et faite bouillir 5 mn.
Délayez la maïzena dans l'eau froide et versez dans le sirop bouillant. Laissez cuire en remuant sans cesse jusqu'à ce que le mélange devienne lisse et épais.
Retirez du feu, ajoutez le beurre et les noix, mélangez bien et laissez tiédir.

Étalez la pâte sans gluten au rouleau à pâtisserie sur un plan de travail fariné et foncez un moule à tarte.  
Versez la garniture sur la pâte.
Faites cuire au four durant environ 30 min.

Quand la tarte est refroidi, décorez avec un nuage de sucre glace et des cerneaux de noix.

Servez avec glace à la vanille ou chantilly.

Suggestions : vous pouvez aussi recouvrir la tarte d'un couvercle en pâte feuilletée. 

vendredi 2 décembre 2016

Le trio gagnant...

Le céleri branche, un légume croquant et riche en saveur qui se mange cru ou cuit, seul ou accompagné,  et qui se prête à de multiples préparations. Diurétique et digestif, il aurait des vertus aphrodisiaques...
Pouvant être servis tels quels ou en accompagnement de viande ou de poisson, les carottes et céleri sautés aux olives raviront ceux qui aiment les saveurs bien marquées de ces trois produits. Cette recette ne présente aucune difficulté, je l'ai servie avec une semoule de couscous.

Carottes et céleri sautés aux olives

Pour 6 personnes

Préparation : 20 min
Cuisson : 40 min
  • 1 kg de carottes
  • 1 pied de céleri branche
  • 1 gros oignon
  • 200 g d'olives vertes
  • 4 c. à s. d'huile d'olive 
  • 1 bouquet garni (thym, laurier, persil)
  • sel et poivre du moulin

Pelez les carottes. Lavez-les puis découpez-les en rondelles. 
Nettoyez le céleri et retirez les fils des côtes. Découpez-le en tronçons. 
Pelez l'oignon et émincez-le. 
Dans une cocotte, faites chauffer l'huile d'olive. Ajoutez l'oignon et le céleri , puis les carottes, enfin le bouquet garni, sel et poivre. 
Couvrez, laissez mijoter à feu doux pendant 20 mn. 
Ajoutez ensuite les olives vertes. Mélangez. Couvrez. 
Laissez mijoter encore 15 à 20 mn. 
Servez très chaud.

C'est une recette Aprifel (Agence pour la Recherche et l'Information en Fruits et Légumes) parue en 1980 dans le magazine Clair Foyer spécial cuisine "Vos menus des quatre saisons" .

mardi 29 novembre 2016

Ne jetez plus le jus de pois chiche !...

Si vous avez déjà utilisé des pois chiche en conserve, vous avez sans doute remarqué qu'au rinçage vos pois chiche ont une forte tendance à produire de la mousse. Cette propriété de moussage du jus de pois chiche peut être utilisée pour remplacer les blancs d’œufs battus en neige nécessaires à la réalisation d'une mousse au chocolat par exemple. Au batteur électrique, il suffit de quelques minutes de plus par rapport à l'utilisation de blanc d’œuf pour obtenir une mousse relativement ferme.



Les intolérants aux œufs peuvent ainsi retrouver le plaisir d'une mousse parfaitement réussie et délicieuse grâce au jus de pois chiche dont on ne sent absolument pas le goût. Étonnant, non ? !!! Essayez, vous l'adopterez...

Mousse au chocolat

 Pour 4 personnes
  • 200 g de chocolat noir ou au lait
  • 15 cl de jus de pois chiche en conserve
  • 1 c. à soupe de sucre (à ajuster selon le type de chocolat)
  • 1 c. à soupe de lait végétal ou non
Faites fondre au bain marie le chocolat coupé en morceaux avec le lait. Quand le chocolat est fondu, ajoutez le sucre et mélangez pour obtenir une préparation homogène.
A l'aide d'un batteur électrique, battez le jus de pois chiche jusqu'à l'obtention d'une mousse ferme;
Incorporez celle-ci au chocolat fondu en soulevant délicatement pour ne pas faire retomber la mousse. 
Versez dans des verrines et mettez au frais deux heures au moins le temps que la mousse durcisse.


mardi 15 novembre 2016

La patate douce s'invite à l'apéro...

Vous recherchez une idée de recette facile, diététique, originale et savoureuse ?...
Essayez sans tarder la tartinade de patate douce, une recette de Valérie Cupillard que je vous recommande pour l'apéritif ou pour constituer une entrée légère. A servir avec des bâtonnets ou des rondelles de légumes crus ou en chips. Moi, j'ai adoré l'association fenouil-patate douce...

Tartinade de patate douce

  • 650 g de patate douce
  • 2 grosses c. à s. de purée de noix de cajou
  • 6 c. à s. de crème végétale liquide (amande, avoine, soja...)
  • sel fin
Toasts végétaux :
  • Rondelles ou bâtonnets de légumes crus ou chips de céleri-rave, de betterave, de carotte...


Faites cuire la patate douce épluchée et coupée en gros cubes à la vapeur dans le panier d'une cocotte à fond épais.
Lorsqu'elle est cuite, transformez-la en purée (au blender) en lui ajoutant la purée de noix de cajou, du sel fin et la crème végétale pour obtenir une consistance de beurre en pommade.

Vous pouvez préparez cette recette la veille et la réserver au réfrigérateur.

Une recette de Valérie Cupillard publiée dans Biocontact n°253 en janvier 2015

lundi 7 novembre 2016

Une entrée couleur automne...

Digne d'Halloween, ma salade de quinoa au potimarron ravira les végétariens et les "sans gluten"...Alliance de cru et de cuit, de croquant et de moelleux, de salé et de sucré, elle est aussi belle que bonne !

Salade de quinoa au potimarron

Pour 4 personnes
  • 2 verres de quinoa
  • 1/4 de potimarron
  • 1 bocal de germes de soja
  • 2 carottes
  • 1 échalote
  •  persil à volonté
 Pour la sauce
  • 2 c. à s. de tamari
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 c. à s. de purée de noix de noisette
  • 12 c. à s. d'huile de sésame 
  • poivre du moulin


Faites cuire le quinoa à l'eau bouillante salée pendant une douzaine de minutes puis l'égoutter dans une passoire.
Faites cuire à la vapeur le potimarron coupé en gros morceaux pendant environ 1/4 d'heure. Il doit être fondant quand vous le piquez avec la pointe du couteau. Épluchez-le et découpez-le en petits dés.
Épluchez les carottes, lavez-les et râpez-les avec une grille pas trop fine.
Épluchez et émincez l'échalote. Hachez le persil.
Égouttez les germes de soja.
Mélangez le quinoa aux autres légumes.

Préparez la sauce en mélangeant tamari, vinaigre, purée de noisette, huile et poivre. Servez avec la salade saupoudrée de persil haché.

samedi 5 novembre 2016

Un hachis très green...

Les enfants ont, parait-il, du mal à apprécier les épinards... Peut-être, est-ce la couleur ?... Aujourd'hui, je vous propose, vous l'aurez compris, une recette qui fera, je l'espère, aimer ce légume à vos enfants. Le gratin de bœuf aux épinards est à faire avec de la viande hachée bio, comme le reste bien entendu...Ce plat peut être gratiné avec du fromage mais les intolérants comme nous, peuvent le remplacer par une chapelure de pain des fleurs.


Gratin de boeuf aux épinards


Pour 4 personnes
  • 750 g d'épinards
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 gros oignon haché fin
  • 500 g de bœuf haché 
  • 250 g de champignons émincés
  • 15 cl de crème fraiche (ou de crème de soja)
  • 1 pincée de thym
  • 1 dizaine de feuilles de basilic (ou 1 pincée de basilic séché)
  • 250 g de gruyère râpé (ou pour les intolérants 3 tartines de pain des fleurs)
  • sel et poivre du moulin

Lavez les épinards et cuisez-les à l'étouffée dans une grande gamelle avec couvercle. Dès qu'ils sont cuits, égouttez-les dans un linge pour éliminer le maximum de jus que vous pouvez conserver pour l'incorporer dans un futur potage. Hachez les épinards et réservez-les.
Faites revenir l'oignon émincé dans une cuillerée d'huile, ajoutez les champignons, laissez-les évaporer toute leur jus, ajoutez ensuite le bœuf haché et faites le dorer. Ajoutez les épinards hachés, la crème, les herbes et la moitié du gruyère. Mélangez bien, salez et poivrez puis versez le tout dans un plat beurré allant au four.
Saupoudrez du reste de gruyère ou de chapelure de pain des fleurs obtenue en écrasant vos tartines avec un pilon.
Mettez à gratiner au four pendant 1/4 d'heure.
Servez bien chaud avec une salade verte.
Faites de même avec les champignons, 

Cette recette est adaptée de celle figurant dans "Les meilleures recettes naturelles" édité par Gründ.